Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé de l'étape : Martin piège la Movistar

Ce fût un début d'étape fou orchestré par l'équipe Movistar qui a montré sa grande qualité. Mais la Movistar peut nourrir quelques regrets notamment pour avoir raté la victoire d'étape surtout au vu des efforts consentis.

Dès les premières pentes du Porté d'aspect, les attaques ont fusé. Sagan Voeckler mais aussi Rolland. On a surtout vu les coureurs de la Garmin comme Hesjedal, Talansky , Danielson ou Dan Martin, futur vainqueur. Mais lorsque les coéquipiers d'Alejandro Valverde ont porté l'estocade, le peloton a véritablement implosé. En une ascension, le peloton ne regroupait qu'une vingtaine de coureurs dont un Froome isolé puisque Richie Porte n'a jamais pu suivre le rythme. Il finira à plus de 13 minutes tout comme Pinot. Le francais a littéralement craqué pour une raison inconnue. Il passera une journée très difficile. Pendant ce temps, 5 coureurs bataillaient à l'avant, Rolland, De Gendt, Bardet, De Clerq et Hesjedal et resteront en tête jusqu’à la dernière ascension.

Dans le replat, entre le 2e et le 3e col, les coéquipiers de Valverde ont attaqué dans tout les sens, faisant preuve d’énormément d'envie et de détermination. Les attaques se sont multipliées si-bien que Plaza, Valverde sont parvenus à distancer le petit groupe jusqu'à ce que Froome en personne, revienne, seul. Les trois auront compté près de 30 secondes sur le groupe Contador/ Rodriguez avant de se relever.

Dans l'ascension qui suit, les movistar, au nombre de 6, ont imposé leur rythme dans les trois derniers cols sans pour autant attaquer. Sûrement parce que le sommet de la Hourquette se trouvait à 30 kilomètres de l'arrivée. De ce fait, un duo composé de Fuglsang et Dan Martin est passé à l'offensive dans le dernier col et a réussi à prendre 30 secondes d'avance qu'ils parviendront à maintenir jusqu'à l'arrivée. S'en suit une explication à deux qui tourne à l'avantage de l'homme le plus rapide sur le papier, le vainqueur de Liège-bastogne-Liège 2013, Dan Martin. C'est son premier succès sur les routes du Tour. Derrière, les favoris arriveront tous groupés 30 secondes plus tard. Seul absent, Porte qui sort bien évidemment du top 10 et quitte sa deuxième place au classement au profit D'Alejandro Valverde. C'est donc tout de même une bonne opération de la part de l'équipe espagnole même si le début de l'étape laissait espérer mieux.

Pierre Rolland, lui, récupère le maillot à pois grâce à sa longue échappée.

Il faut souligner tout de même l'énorme travail de la Movistar tout au long de l'étape qui aura fatigué les organismes de tou les coureurs. Elle mérite amplement sa place de leader au classement par équipe avec trois coureurs dans le top 10 au général.

Publié par Titouan Lallemand

Résumé de l'étape : Martin piège la MovistarRésumé de l'étape : Martin piège la Movistar
Tag(s) : #Tour de france 2013, #Titouan lallemand, #Movistar