Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Alpe d'huez pour Pinot, la gloire pour Froome

Cette 20e étape avait l’étoffe pour entrer dans la légende. Une étape courte, avec deux Hors-Catégorie, la veille de l'arrivée à Paris, une grosse offensive préparer des Movistar, seuls rivaux directs du britannique. Le scénario incroyable du renversement de situation pouvait être imaginé. On ne s'attendait pas à ce que Pinot s'ajoute à la fête.

L'énorme offensive des Movistar :

La stratégie idéale qui aurait pu arriver à la Toussuire a failli arriver dans la Croix de Fer. Valverde, que l'on pensait préoccuper à défendre sa 3e place est passé à l'offensive à 5km du sommet. Il crée un petit écart qui laissait penser que Sky allait gérer l'avance de Valverde, afin de contrôler dans le même temps Quintana. Pourtant, 2km plus loin, c'est le petit colombien qui a attaqué. Dans le même moment, Valverde a relâché son effort pour attendre Quintana, ce qui n'était peut être pas une bonne idée... L'écart ne grandissait pas mais les Sky explosent un par un. A 1 km du sommet, Froome est seul, accompagné de Nibali. Les Movisar avaient enfin réussi à isolé le Britannique. Ils ne leurs restaient plus qu'à basculer en tête avec quelque secondes d'avance. Cependant, une énorme accéleration de Froome au sommet a permis à celui-ci de revenir sur Valverde, qui avait perdu quelque longueurs et donc sur Quintana qui n'allait pas continuer seul. A 1km près, Froome aurait été dans une situation très délicate mais en revenant sur les deux Movistar, il a obligé Quintana et Valverde à lever le pied. Alors pourquoi Valverde n'a pas continué à rouler pour laisser Froome seul? Car en roulant seul, à 50km de l'arrivée, il semblait certains que Valverde perdrait sa 3ème place au profit de Nibali, sagement calé dans les roues de Froome.

Qu'aurait pu faire la Movistar? Envoyer un coureur dans l'échappée comme Castroviejo, spécialiste de l'effort solitaire et très en forme durant ce Tour, aux côtés de Geniez. De ce fait, Castroviejo aurait pu rouler pour empêcher un retour des équipiers de Froome, déjà dans le rouge. De plus, les deux leaders Movistar auraient sans doute pris bien plus de risque dans la descente pour tenter de le lâcher...

Le flair de Pinot :

De retour dans le groupe Froome dans la descente de la Croix-de-Fer grâce aux marquages des premiers du général, Pinot n'a pas tergiversé et a de suite pris la roue de l'infatigable Hesjedal, à l'attaque dans un replat.

Dans la montée vers l'Alpe d'Huez, avec plus de 2 minutes d'avance sur le peloton, Pinot est parvenu à lâcher Hesjedal dans le virage des hollandais. Son plus beau moment sur le vélo selon ses dires. Mais la menace venait surtout du groupe maillot jaune.

L'attaque de Quintana, la résistance de Froome :

Au pied de l'Alpe d'huez, le scénario de la Croix de Fer c'est répété. Valverde passe à l'attaque, suivi de QUintana 1 km plus loin. Une vraie course d'équipe de la part du 2e et 3e du général. Dans le même temps, Nibali crevait tandis que le groupe du maillot jaune explosait. Heureusement pour Froome, Poels et surtout Porte retrouvèrent subitement des jambes de feu. Ce qui limita le travail de Froome dans les premiers kilomètres d'ascension. Quintana pris quelques seconde par kilomètres, retrouvant Anaconna à l'avant qui lui offrit un relais de plusieurs kilomètres. Lorsque Froome se retrouva seul, il revint sur Valverde, qui se calait dans sa roues. Malgré un dernière effort de Quintana, qui finit par échoué à 40 secondes de Pinot à l'arrivée, Froome est parvenu à limiter la casse et a ainsi conserver son maillot jaune pour 1'29".

Pinot s'offre lui la plus belle victoire de sa jeune carrière et prive Quintana et la Movistar d'un succès d'étape sur ce Tour 2015. Le francais, heureux, sauve son Tour mais nous garantis qu'il reviendra pour le général; sa seule préoccupation première.

Le classement général final est impressionnant. Jamais un top 10 n'aura été aussi relevé, avec 5 vainqueurs de grand Tour au 5 premières places. Les écarts sont aussi record entre le 1er et le 17ème avec plus d'une heure de retard pour Kreuziger.

Classement général : Tour de France
1
FROOME Christopher
Team Sky
84h46'14"
2
QUINTANA ROJAS Nairo Alexander
Movistar Team
+ 1'12''
3
VALVERDE Alejandro
Movistar Team
+ 5'25''
4
NIBALI Vincenzo
Astana Pro Team
+ 8'36''
5
CONTADOR Alberto
Tinkoff-Saxo
+ 9'48''
6
GESINK Robert
Team Lotto NL - Jumbo
+ 10'47''
7
MOLLEMA Bauke
Trek Factory Team
+ 15'14''
8
FRANK Mathias
IAM Cycling
+ 15'39''
9
BARDET Romain
AG2R La Mondiale
+ 16'00''
10
ROLLAND Pierre
Team Europcar
+ 17'30''
11
TALANSKY Andrew
Team Cannondale - Garmin
+ 22'06''
12
SANCHEZ GONZALEZ Samuel
BMC Racing Team
+ 22'50''
13
PAUWELS Serge
MTN Qhubeka
+ 31'03''
14
BARGUIL Warren
Team Giant - Alpecin
+ 31'15''
15
THOMAS Geraint
Team Sky
+ 31'39''
16
PINOT Thibaut
FDJ
+ 38'52''
17
KREUZIGER Roman
Tinkoff-Saxo
+ 1h02'51''
18
CHEREL Mikaël
AG2R La Mondiale
+ 1h5'00''
19
PANTANO Jarlinson
IAM Cycling
+ 1h09'08''
20
BAKELANTS Jan
AG2R La Mondiale
+ 1h16'36''
Tag(s) : #Tour de france 2015, #Titouan lallemand, #Pinot, #Movistar, #Valverde, #quintana, #Sky, #Froome, #attaque, #Alpe d'huez