Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Gap, tout peut arriver

Après la victoire de Stephen Cummings, qui a coiffé deux français et la confirmation de la domination de Greipel dans les sprints, nous arrivons au pied des Alpes avec l'arrivée à Gap. Cette étape a régulièrement fait parler d'elle malgré en profil loin accidenté loin des grandes étapes des Alpes. On se rappel notamment de la chute de Beloki et du travers d'Armstrong lors de la dernière descente, qui avaient marqués les esprits. En 2010, Contador avait réalisé une magnifique descente afin de reprendre quelques secondes sur Schleck. A quoi peut-on s'attendre cette année?

Une échappée importante :

L'échappée risque d'être copieuse car il y a de forte chance de succès, comme régulièrement lorsqu'une étape relie Bourg-de-péage à Gap. On devrait retrouver des coureurs comme Bardet, Voeckler, Chavanel à l'avant côté francais. Izagirre, Bakelants, Uran, Pauwels ou même Sagan pour les étrangers, dans une échappée d'un vingtaine de coureurs. Bien sûr, se ne sont que des hypothèses. La différence devrait se faire une première fois dans la dernière côte mais aussi dans la descente qui mène à l'arriver. Il faut avoir le cœur bien accroché.

Des leaders offensifs :

Dans la dernière ascension du jour, il est possible de voir des coureurs attaquer pour chercher à reprendre du temps, comme Contador, Valverde ou Quintana. Il y a forte à parier que Nibali fera la descente à bloc afin de reprendre des secondes à ses concurrents directs. Il pourrait être accompagné de Valverde et Contador, afin de mettre Froome et les Sky en difficulté comme l'avait fait Contador en 2012 (déjà face à Froome).

Qui pourrait perdre du temps :

Les mauvais descendeurs pourraient avoir une mauvaise surprise, à commencer Par Van Garderen ou Mollema. Pour le suspense du Tour, on pourrait espérer aussi que Froome perdent quelque longueurs. Ils pourraient perdre quelque secondes précieuses dans la lutte pour le podium.

Le maillot vert plié ?

En se glissant dans les échappées depuis 2 jours, Sagan a marqué de gros point dans sa lutte avec Greipel si bien que ce dernier, malgré une nouvelle victoire hier, semble avoir fait une croix dessus. Aujourd'hui, on peut s'attendre à ce qu'il accentue encore son avance. Il continuera cela jusqu'à ce que son maillot vert soit garanti à Paris.

Par Titouan Lallemand

A Gap, tout peut arriver
Tag(s) : #Tour de France, #Tour de france 2015, #échappée, #Gap, #Sagan, #Nibali, #Froome, #leader, #podium, #Greipel