Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

image rtl
image rtl

Étrange scénario que celui d'hier. Pour rappel, c'était la première étape de montagne avec la terrible montée vers la Pierre-St-Martin longue de 15 km avec des passages à près de 15 %. Passage choisi par Froome pour passer à l'attaque.

Froome en patron :

A bloc, a fond tête sur le guidon, voilà la montée de Chris Froome. Il a avalé la montée en 40 minute et a relégué ses adversaires à plus d'une minute à l'arrivée. Après que Thomas puis Porte fassent sauter la plupart des adversaires, la surpuissante attaque de Froome a fait sauté le Colombien Nairo Quintana en seulement quelques mètres dans les plus fort pourcentages. Le vélo de Froome peut témoigner de la violence de son attaque. Il a passé la suite de la montée tête baissé et a fait très forte impression. A la lumière des résultats d'hier, il paraît imbattable.

Les Movistar limitent les dégâts :

Avec deux Leaders aux départs, on se posait la question de l'entente entre Quintana et Valverde. Ce dernier joue son rôle de second leader sans aucun problème et a testé le train des Sky avec deux pétards mouillé, car la Sky accélérait immédiatement. A l'arrivée, Quintana perd plus d'une minute sur Froome et perd même la deuxième place au profit de Porte, impressionnant lui aussi. Il remonte tout de même en 3ème position. Quant à Valverde, il finit à la 5ème position mais reprend un peu de temps sur Van Garderen. Il est 4ème au général.

Alerte aux leaders :

Invisible? Impuissant ? Voilà les adjectif qui qualifient la performance des principaux leaders. Si Van Garderen finit en 10 ème position et limite la casse et que Gesink, surprenant 4ème a effectué une très belle montée, les autres grands favoris étaient à la déroute. Contador est un décevant 11ème mais on peut mettre sa performance sur le compte du Giro même si cela semble un peu précoce. Nibali 21ème à 4'25", lâché dès que Thomas a accéléré le rythme et méconnaissable lorsque l'on se rappelle du coureur qu'il était sur le Tour 2014. Et que dire de Péraud et Rodriguez à plus de 5 minutes ou encore Pinot et Bardet à plus de 8 minutes. Tous sont dans l'incompréhension : "les jambes ne répondent pas". Si certains sont mal physiquement, d'autres sont mal mentalement. Dans tous les cas, il va falloir réagir, tenter de se relever sans quoi la fin du Tour risque d'être très longue.

Belle performance des Francais non-attendu :

SI Pierre Rolland a réalisé une superbe montée avec la 8ème place, devant Van Garderen, c'est surtout Gallopin qui a surpris son monde. 9ème, il va pouvoir revoir ses objectifs à la hausse si il réalise la même performance aujourd’hui. Rolland, lui, nous prouve qu'il est toujours là et que sa 4ème place sur le Giro 2014 n'était pas un hasard. Bravo aussi à Barguil , qui a lourdement chuté mais finit tout de même en 15ème position. Attention cependant, c'est souvent le lendemain que l'on ressent les séquelles d'une chute.

En bref, Froome a plus de 2 minute d'avance sur son premier concurrent Van Garderen. Quintana et Valverde sont à 3 et 4 minutes. Contador à plus de 5 minutes.

Aujourd'hui, passage du Tourmalet et arrivée à Cauteret

image letour

image letour

Tag(s) : #Tour de france 2015, #Titouan lallemand, #Froome, #imbattable, #sky, #leaders, #Nibali, #Contador, #Valverde, #francais