Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

image le dauphine
image le dauphine

Hier, pas de démonstration de force de la part de Chris Froome, mais un numéro en solitaire du grimpeurs et maillot à pois 2014, Rafal Majka. Derrière les favoris se sont neutralisés. Seul les leaders les moins dans le coup la veille se sont fait lâcher part le train SKy, que nous allons décrypter.

Le train Sky : mode d'emploi

Leopold König est le premier moteur de la Sky lorsque la pente s'élève. Il est aidé par Poels ou Kennaugh, pas vraiment dans le coup depuis le départ du Tour. Ces hommes ont pour rôle d’accélérer le rythme sans pour autant faire craquer tous le monde. Encore faut-il qu'ils en aient les moyens. Le peloton se réduit à une trentaine d’élément.

Vient ensuite Geraint Thomas, qui pousse les coureurs dans leurs derniers retranchements. Le britannique, ancien spécialiste du chrono, est maintenant plus que polyvalent puisqu'il devient un redoutable grimpeur, en témoigne le résultat de mardi à la Pierre-St-Martin où il finit 6ème. Il apprécie de ce fait l'effort seul devant un peloton. A la fin de son travail, le peloton n'est plus composé que de 10 coureurs environs.

C'est alors que Richie Porte passe la vitesse supérieure. Résultat de cette action à la Pierre-St-Martin, tous les derniers coureurs lâchent sauf Nairo Quintana et son Leader Chris Froome bien sûr. Il fait l'effort sur quelque hectomètre puis Froome attaque.

Le train sky est une machine qu'il va être difficile d'enrailler. Mais qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas?

Majka, roi des bons coups :

3 échappées sur le Tour, et 3 victoires dont deux en 2014. Majka, en plus d'être un redoutable grimpeur, sait sentir le bon coup. D'autant plus que ce genre d'échappée lui permet de glaner de précieux point pour le maillot à pois. Cependant, si Froome continue sa moisson dans les arrivée au sommet, cela risque d'être très compliqué. Mais il en ai capable. Pour cela, il lui faudra truster les échappées dans les Alpes et cela passe par une grosse perte de temps dans les autres étapes...ce qu'il a bien compris.

Peu de changement au général :

L'étape d'hier a accouché de pas grands chose. Seul les Péraud, Bardet Pinot ou Nibali, déjà en perdition la veille, ont à nouveau lâché prise. A noter l'abandon de Rui Costa. Personne, à part Mollema qui a repris la 10ème position à Nibali, n'a attaqué. Valverde a repris deux petites secondes grâce à son punch habituel mais sinon rien. Le surprenant Gallopin est toujours là, Pierre Rolland fait toujours bonne impression.

Cependant, cela risque d'être bien différent aujourd'hui avec l'arrivée la plus dur selon certains au plateau de Beille. Froome est le logique grand favori.

Majka : Les pois lui irait si bien
Tag(s) : #Tour de france 2015, #Titouan lallemand, #Sky, #Majka, #Froome, #échappée, #Maillot à pois, #porte, #thomas, #Nibali