Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé de l'étape 2 : Bakelants surprend son monde

C'est sous un grand soleil que la deuxième étape a débuté. Dès les premiers kilomètres, des hommes ont tenté leur chance pour intégrer l'échappée du jour. Très rapidement, un groupe de 4 coureurs s'est formé, composé de Ruben Perez, Blel Kadri, David Veilleux et Lars Boom. Un ciquième coureur, Julien Simon, va se retrouver intercalé entre le peloton et l'échappée. Ces coureurs vont prendre rapidement 3 minutes d'avance...

Au bout de quelques kilomètres, les équipes de sprinteurs vont se mettre en ordre de marche à l'avant du peloton jusqu’à ce que, au pied de la première difficulté,avant que la Saxo-Bank et la Sky ne prennent les choses en mains. Cela va rapidement devenir très difficile pour les sprinteurs qui vont lâcher d'abord dans la deuxième ascension puis dans le col de Serra, sous l'impulsion cette fois-ci de l'équipe Fdj.fr et de son leader Thibaut Pinot. L'écart entre le peloton et l'échappée va rapidement diminuer et Kadri va décider de passer à l'attaque pour décrocher le maillot à pois. Et, dans le col de Vizzavona, Pierre Rolland puis Brice Feillu vont passer à l'attaque et revenir sur le courageux Blel Kadri. Cependant, ces trois coureurs se feront rejoindre chacun leur tour dans la descente. A notert que les trois maillots distinctifs, le jaune porté par Kittel, le vert de Kristoff et le maillot a pois de Lobato franchiront le sommet avec 6 minutes 30 de retard comme il fallait s'en douter. Seul Sagan, Rojas et Hagen sont parvenu a rester dans le peloton.

Le peloton, composé de 70- 80 coureurs, c'est donc dirigé vers la dernière côte de la journée à pleine vitesse sous l’impulsion des équipiers de Gilbert, la BMC ou encore Sagan, de la Cannondale.

Dans la dernière bosse, Cyril Gautier attaque et part dans un numéro alors que derrière, Richie Porte emmène Froome et les autres leaders. A 100 mètres du haut de la côte, Froome passe à l'attaque, surtout pour montrer aux autres leaders qu'il est prêt à répondre aux attaques futurs de ses rivaux. A 7 km Gautier est repris et un nouveau groupe passe à l'attaque avec notamment Fuglsang ( leader chez Astana), Chavanel et Bakelants le futur vainqueur. A deux kilomètres, le peloton se rapproche et Bakelants profite d'un moment de flottement pour surprendre ses 4 compagnons et se lance seul dans un face à face.

Bakelants va finalement s'imposer au courage de la plus belle des manières en conservant une faible avance sur Peter Sagan et Kwiatkowski.

Bakelants fait coup double en s'emparant du maillot Jaune. Le maillot vert reste sur les épaules de Kittel. Rolland, grâce à son attaque dans le col de Vizzavona, prend le maillot à pois de meilleur grimpeur tandis que Kwiatkowski, qui sait décidément tout faire, récupère le maillot blanc de meilleur jeune.

Classement général :

1 Bakelants

2 Millar +1

3 Simon

4 Impey

5 Hagen

6 Gerrans

7 Kwiatkowski

8 Lagutin

9 Riblon

10 Evans

Résumé de l'étape 2 : Bakelants surprend son monde
Tag(s) : #Maillot jaune, #Tour de France, #Tour de france 2013, #victoire d'étape, #étape 2, #Bakelants