Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé de l'étape

Pas cinq mais six coureurs se sont aujourd'hui échappés du peloton au départ de cette 5e étape entre Cagnes-sur-Mer et Marseille. Sicard (Eus), Arashiro (Eur), Delaplace (Soj ), Reza (Eur), De Gendt (Vac) et Lutsenko (Ast), partis pour une longue aventure de près de 220 km. Les six hommes ont pris jusqu'à 12 minutes d'avance sans pourtant inquiéter l'équipe Orica Green Edge qui a tout d'abord régulé l'écart avant d'accélérer pour redescendre sous les 8 minutes.

A cet instant, les équipes de sprinteurs sont venues donner main forte aux hommes du maillot jaune. La Team Argos, La Lotto ou encore l'équipe Omega ont accéléré pour continuer de faire baisser l'écart.

A 60 km, Romain Sicard crève et doit cravacher pour revenir sur ses compagnons d'infortune sans y parvenir. Delaplace va lui aussi lâcher à son tour et connaitre le même résultat. Pendant ce temps, le peloton roule sans réduire réellement l'écart. La victoire est à ce moment potentiellement jouable pour les échappés. Signalons que De Gendt a, à ce moment de la course, franchi toutes les côtes en tête.

Au pied de la côte de la génèze, à 19 km de l'arrivée, le peloton a encore 1min 50 de retard et peine a reprendre rapidement du temps. Tout est jouable d'un côté comme de l'autre. A l'avant, De Gendt parait très fort... Une grosse chute intervient à 17 km de l'arrivée avec Kittel, Rolland, Amador....Mais sans gravité heureusement. Cette chute a entraîné une énorme accélération du peloton sous l'impulsion de Tony Martin. L'écart est alors inférieur aux 30 sec sous la banderole des 10 derniers kilomètres. Dans la descente, Reza et Lutsenko attaquent et prennent 20 secondes d'avance sur leurs anciens compagnons qui se font dans le même temps rejoindre par le peloton. Ce sera aussi leur cas au 5km... on va donc assister au premier sprint massif de ce Tour.

Nous sommes alors dans les 500 derniers mètres quand une énorme chute entraîne de nombreux coureurs à terre. Difficile de les identifier mais visiblement Van den Broeck en fait partie. Dans le même temps, c'est Mark Cavendish évidemment qui s'impose en force, facilement ,devant Hagen et Sagan. Démonstration du britannique parfaitement emmené par ses équipiers.

Classement de l'étape 5 :

1 Cavendish 2 Hagen 3 Sagan 4 Greipel 5 Ferrari

Tag(s) : #Tour de france 2013, #étape 5, #Victoire, #Cavendish