Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'étape du jour : La dernière en Corse

Pour la dernière étape en Corse, les coureurs du Tour de France s’apprêtent à vivre la journée la plus difficile de ces trois premiers jours entre Ajaccio et Calvi. L'étape sera courte, pas plus de 145 km et risque d’être nerveuse et mouvementée pour le bonheur des spectateurs.

Le profil de l'étape 3 : Courte de 145 km, l'étape n'en est pas moins difficile. Quatre difficultés sont répertoriées tout le long du parcours dont le sommet de la dernière, la plus dure, postée à 13 km de l'arrivée. Cette dernière difficulté affiche un pourcentage de 6.9% de pente moyenne dont un passage à 10%. Il est évident que des coureurs tenteront leur chance dans cette dernière ascension, même si ce ne sont pas les grands favoris du Tour. Cependant, avec l'attaque de Froome hier, on ne sait jamais.

Le scénario possible : Le profil de l'étape devrait inciter les coureurs à s'échapper car il est idéal pour ça. Mais je doute que le nouveau maillot jaune, Jan Bakelants, l'entende de cette oreille. Il va sûrement vouloir conserver le jaune aujourd'hui car il sait très bien que demain, lors du contre-la-montre par équipe, il n'aura pas les cartes en main comme dans l'étape accidentée d'aujourd'hui. Les chances de voir la Radioshack mener le train durant l'étape sont donc élevées et je pense que Bakelants a une chance de conserver son maillot jaune. Attention, il est fort probable que, si aucun coureur n'est dangereux au classement général, l'équipe du maillot jaune laisse filer les échappées à la victoire. Ce sera aux équipes ayant ciblé cette étape de faire le travail. Attention à des coureurs comme De Gendt, Taarame ou Velits qui ont perdu beaucoup de temps hier et peuvent tenter une échappée de loin.

Les favoris du jour : Il est possible, dans le cas présenté ci-dessus, que l'échappée aille au bout. Mais je pense que certaines équipes comme la Fdj.fr de Pinot ou l'Europcar de Rolland et Voeckler sont intéressées par une victoire d'étape. La dernière côte est un parfait tremplin pour les attaquants. De ce fait je citerais bien une attaque de Pinot, Voeckler ou Rolland mais aussi de Cunego Gilbert ou peut-être Nordhaug. Il se peut donc qu'un petit groupe d'attaquants sortis dans la dernière ascension l'emporte. Mais il est possible aussi qu'un peloton, d'une trentaine de coureurs, si le rythme s'est vraiment accéléré, joue la victoire. Je verrais bien dans ce cas un coureur comme Gilbert ou Valverde même si ce dernier à plutôt l'air de vouloir jouer la carte de la sûreté en ce début de Tour.

Pronostic :

***** Gilbert

**** Valverde, Kwiatkowski, Voeckler, Sagan

*** Mollema, Fuglsang, Gerrans, Rojas ( si l'ascension n'est pas trop longue pour lui)

** Hagen, Simon, Vichot, l'échappée

* Gallopin, Anton, Hesjeadal, Rolland, Rodriguez, Moreno

Publié par Titouan Lallemand

Tag(s) : #Tour de france 2013, #Tour de France, #étape 3, #Profil étape 3, #Pronostic, #Scénario possibe, #Corse