Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comprendre l'importance de l'étape d'hier

L'étape d'hier a couronné l'intelligence de course de Vincenzo Nibali. Le panache du coureur Italien est enfin récompensé cette année. Mais au delà de l'importance de la victoire ainsi que celle de porter le maillot jaune, l'étape d'hier était l'étape à ne pas rater stratégiquement.

 

Le classement général détermine l'ordre des voitures des directeurs sportifs :

 

En effet, comme vous le savez, l'étape 5 du Tour sera une étape dite de " pavés ". Cette perspective était importante hier puisque la deuxième étape était la seule étape pouvant faire des écarts au général et ainsi permettre à certaines équipes de se placer dans ce classement. De ce fait, les équipes qui ont raté l'étape d'hier risquent de se retrouver loin dans la file des voitures. En cas d'incident mécanique par exemple, un coureur d'une équipe ou le leader est mal classé au classement général, pourrait attendre longtemps avant de se faire dépanner et perdre toute chance de bien figurer dans l'étape, voir plus. L'étape 2 était donc d'une importance cruciale lorsque l'on connait l'inquiétude des coureurs par rapport à l'étape pavée de mercredi

 

Les équipes des leaders qui ont bien géré l'étape 2 :

Astana : Fier du succès de Nibali, Astana peut aussi se féliciter d'avoir placé 2 coureurs dans le top 10 avec Jacob Fuglsang

Sky : Leader du classement par équipe, elle dispose de deux coureurs bien placés au général dont Froome évidemment.

Bmc : Van Garderen et ses équipiers ont bien géré cette étape et se retrouven en 3e position du classement par équipe :

Les équipes qui ont échoué :

Lotto : Beaucoup trop seul hier, Van den Broeck n'est pas verni. Son équipe se retrouve 19e.

Movistar : Plus surprenant, l'équipe Movistar a fait un vrai bide hier. 20e du général, elle laisse Valverde dans un fauteuil inconfortable malgré sa 11e place au général.

Par Titouan LallemandPar Titouan Lallemand

Par Titouan Lallemand

Tag(s) : #Titouan lallemand, #Tour de France 2014, #Pavé, #Etape 2, #Importance, #Nibali, #Astana