Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan de l'étape : Tops et flops

L'étape d'aujourd'hui aura été marquante en tous points. Magnifique pour nous spectateurs, elle a été très difficile pour les coureurs. Je vous propose maintenant de tirer un bilan de cette étape avec les tops et les flops d'une vision collective, c'est-à-dire par équipe.

 

Les Tops :

Astana :

L'équipe a été grandiose et surprenante. Une stratégie parfaite avec Westra dans l'échappée matinale, qui a servi de relais à Nibali par la suite. Un Fuglsang de haut vol pour accompagner Nibali jusqu'au bout et plus de deux minutes de gagnées sur ses principaux rivaux. Une journée quasi parfaite.

Cannondale :

Certes, Sagan n'a pas gagné et ne portera pas le maillot jaune sur ce Tour mais il a encore une fois accru son avance au classement par points. Cinquième top 5 en autant d'étapes, le maillot vert est d'une régularité à toute épreuve.

Omega-Pharma :

7e de l'étape et 4e du général, Kwiatkowski est potentiellement 2e, si l'on enlève les non-grimpeurs. Longtemps dans les roues de Nibali, il a prouvé qu'il était un coureur capable de briller sur tous les fronts malgré son jeune âge.

Belkin :

L'équipe à limité la casse avec Mollema et a remporté l'étape avec Lars Boom. Initialement prévu pour Vanmarcke, Lars Boom a su le remplacer à merveille lorsque ce premier à crevé. Mollema est 18e au général.

 

Les mitigés :

Movistar :

En galère après une glissade de Valverde et une accélération de la Tinkoff, la Movistar a brillé lorsqu'il a fallu ramener son leader. Bien mal embarqué avec 40 secondes de retard, la totalité de l'équipe Movistar est venu attendre son leader afin de le ramener. Nous avons assisté à un contre-la-montre par équipe. Finalement Valverde limite la casse et pointe au 10e rang au général. Il pourra nourrir des regrets car c'est au moment où Astana et Belkin ont accéléré que l'équipe Movistar a seulement regagné le peloton.

Lotto :

Avec Gallopin à l'avant, la Lotto aurait imaginé mieux à 40 km de l'arrivée. De la même façon Van den Broeck, à l'avant avec Nibali, a chuté pour finalement finir 16e de l'étape. 6e du général, il peut tout de même être satisfait. Dommage pour la Lotto, qui s'en sort malgré tout pas mal.

Garmin :

Pareil que la Lotto. Longtemps aux avants postes, Talansky a chuté au même moment que Van den Broeck. 9e du général, la performance est bonne tout de même. La chute est le gros point négatif.

 

Les Flops :

Tinkoff-Saxo :

Difficile d'imaginer plus mauvais scénario. Tout allait bien pourtant lorsque l'équipe de Contador menait le peloton à l'entrée du premier secteur pavé. Mais Contador, incapable de suivre le rythme, a lâché prise. Rattrapé par Valverde, Pinot ou Van Garderen, Contador a même fini par être distancé par les 3 cités. Dernier des grands leaders à l'arrivée, il perd 30 secondes sur le groupe Valverde et 2 min 40 sur Nibali. Contador va devoir passer à l'attaque....

Sky :

Finalement, il y a pire que la Tinkoff. La sky a perdu à 15h 40 son leader et vainqueur sortant du Tour, Christopher Froome. Après deux chutes, Froome a préféré abandonner. Heureusement pour la Sky, Porte a brillé, bien aidé par Geraint Thomas. 8e du général, Porte sauve l'honneur, mais la sky pleur tout de même.

Top 10 sans les non-grimpeurs :

  1. Nibali
  2. Fuglsang + 02
  3. Kwiatkowski + 44"
  4. Van den Broeck + 1' 45"
  5. Porte + 1' 54"
  6. Talansky + 2' 05"
  7. Valverde + 2' 11"
  8. Bardet + 2' 11"
  9. Van Garderen "
  10. Costa "
  11. Pinot 2' 25"
  12. Mollema 2' 27"
  13. Contador 2' 37"
 

Une image joyeuse pour finir : de gauche à droite izagirre, Rojas et Valverde sont heureux d'en avoir fini aujourd'hui.

 

Par Titouan Lallemand

Bilan de l'étape : Tops et flops
Tag(s) : #Tour de France 2014, #Titouan lallemand, #Top, #Flop, #Astana, #Froome, #Nibali, #Contador, #Valverde