Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan 2 : maillot jaune, qui pour concurencer Nibali

Si Nibali n'est pas le roi sur ce Tour, il en est au moins le patron. Dominateur, il contrôle ses adversaires d'une main de maître et ne cesse de leurs prendre du temps. Cependant il reste encore 4 étapes décisives qui peuvent, même si elles ne vont peut-être pas tout chambouler, au moins retourner l'ascenseur. Mais quels sont les coureurs capables de bousculer la balade de Nibali?

Alejandro Valverde : 2e du général à plus de 4min

En bien meilleure forme dans les Alpes, en particulier à Chamrousse, l'espagnol continu de progresser. En arrivant près de ses terres, dans les Pyrénées, qu'il a reconnu en participant à la route du Sud, Valverde espère rester sur le podium ainsi que d'avoir des bonnes sensations qui lui permettent d'attaquer Nibali. Les trois étapes dans les Pyrénées pourraient lui être salvatrice. Cependant, il ne faut pas oublier qu'en 2008, il avait connu un jour sans dans le Tourmalet. Alors, même si cette époque est loin et qu'il paraît plus fort, rien ne dit que cela ne joue pas sur son mental. Espérons que non. Ses performances sur la Vuelta 2012 par exemple laisse présager de bonne chose, à condition que le beau temps continu. Il reste le plus gros danger pour Nibali. A souligner que le temps pour demain est mitigé avec des températures à hauteur de 21 degrés.

Thibaut Pinot : 4e à 29 secondes de Valverde

Impressionnant dans les Alpes, le français dévoile tout son potentiel. Au coude à coude avec Valverde, il est certain qu'il sera acteur en cette fin de Tour. Il se sent malgré tout fatigué mais il a envie de prouver qu'il fait maintenant parti des meilleurs. C'est sûrement ce que pense Valverde, qui semble le voir comme son adversaire numéro 1.

Romain Bardet : 3e à 13 secondes de Valverde

Si le maillot jaune paraît trop dur à aller chercher, Bardet souhaite conserver le maillot blanc. Il défendra chèrement sa 3e place. Pas sûr qu'il attaque autant que Valverde ou Pinot mais son duo avec Péraud sera un vrai atout. A deux contre un, on contrôle toujours mieux la course. Il est aussi plus facile de faire un choix dans le feu de l'action. A eux de déstabiliser leurs adversaires et Nibali.

Van Garderen : 5e à plus de 5 minutes de Nibali

Il dit ne pas être encore à 100%. Croyons le ou pas, l'américain est une vraie menace, surtout si il arrive à la veille du contre-la-montre avec un léger retard, lui le spécialiste du chrono. Très régulier, si sa forme vient à s'améliorer et que Nibali connaît un jour de moins bien, il sera présent. Le podium reste son objectif et il est fort possible qu'il soit plus que dangereux.

Nibali : 1er avec plus de 4 min d'avance

Soyons réaliste, le plus grand danger de Nibali c'est Nibali. Un jour de moins bien et hop tout peut s'effondrer. Il paraît si fort que l'on pense cette perspective impossible mais rien ne l'est. Lors de la Vuelta 2013, il a faibli au point de voir Chris Horner le dépasser. Alors certes, il a une plus grande marge de manœuvre mais cela reste dans le domaine du possible. Méfiance tout de même et attention à ne pas crier victoire trop vite.

Par Titouan Lallemand

Bilan 2 : maillot jaune, qui pour concurencer Nibali
Tag(s) : #Tour de France 2014, #Titouan lallemand, #Maillot jaune, #Nibali, #Valverde, #Pinot, #Bardet, #Van Garderen, #Pyrénées